la plante raymond à l état néolibéral